Des vêtements enfant mixtes, unisexes, non genrés : ces marques s’affranchissent des stéréotypes dans la mode enfant.

Temps de lecture : 4 minutes


S’il y a bien un domaine où les stéréotypes de genres se construisent, s’affichent et s’ancrent, c’est le vêtement enfant.
Cela commence par la classification fille/garçon dans les rayons des magasins.
Ainsi, les modèles dinosaures, fusées, chantiers seraient réservés aux garçons et les modèles princesses et paillettes seraient réservées aux filles.
Ces imprimés, ces messages ancrent les stéréotypes dès le plus jeune âge assignant des rôles à un genre.
Aux petites filles, les messages sur qui est la plus belle et les petits garçons sur qui est le plus fort.
Tout cela semble bien rétrograde, et pourtant trouver des alternatives n’est pas si aisé.

Les vêtements non genrés sont un engagement vers une mode plus durable

Les vêtements unisexes sont aussi un engagement envers une mode plus durable.
Traditionnellement, les vêtements garçons sont pensés pour être robustes : les pantalons ont des pièces sur cousues sur les genoux. A l’inverse, les vêtements filles sont plus délicats, composésés matières plus fragiles.
Les marques présentées ci-dessousfont des vêtements pour les enfants. Leur qualité ne varient pas en fonction des genres, et ils sont prévus pour durer dans le temps.
Les vêtements sans distinction de genre, sont aussi des vêtements qui passent dans la fratrie. Ils se donnent et se reportent le plus longtemps possible et participent à une consommation de mode raisonnée.
Et qu’on se le dise, tous les vêtements sont unisexes, tant que nous les adultes n’assignons pas une couleur, un motif à un genre en particulier.
La mode mixte s’affranchit des stéréotypes de genre. Libre aux petits garçons de porter du rose, des fleurs et des jupes. Et il est temps aussi pour nous adultes de laisser les enfants s’habiller sans préjugé, ni étiquette.

Où trouver les alternatives de vêtements pour enfants non genrés ?

Antoine Duquesne, le fondateur du concept store Emeu, a ouvert sa boutique dédiée à l’univers de l’enfance sans distinction de genre. Dans sa boutique physique à Paris et en ligne on y trouve de la déco, des vêtements, des jeux pour tous les enfants. Pas de rayon fille ou garçon et au contraire des jeux pour promouvoir l’égalité fille/ garçon, l’inclusion et le vivre ensemble. C’est un concept store d’un nouveau genre, une boutique citoyenne qui fait rimer consommation et engagement.
Emeu propose une sélection de marques de vêtements enfants à la fois éco-responsables et non genrées.

La sélection Emeu de marques enfants éco-responsables et non genrées.

Second Sew : des vêtements enfants unisexes, upcyclés et originaux.

vêtements enfants upcyclés non genré Second Sew
Seconde SEw, les vêtements enfants upcycles non genrés

Camille Brun-Jeckel, la créatrice de Second sew chine ses tissus. Elle sauve des fins de rouleaux, des draps et  les transforme en vêtements.  Ce qu’on aime chez Second Sew c’est la démarche. Une mode circulaire, qui utilise des ressources déjà existantes pour fabriquer de nouveaux vêtements à partir de ces tissus chinés. Et cela donne une touche unique et vintage à tous les vêtements. Chacun des vêtements est presqu’unique car produit en toute petite quantité.
Le + : le choix des motifs décalés. En chinant d’anciens tissus, on sort des motifs dino, astro, animaux pour quelque chose de vraiment différent, et original. Tous les vêtements Second Sew sont fabriqués en France dans un atelier d’insertion.

Kapoune renouvelle les codes du vêtement enfants mixte avec un style minimaliste.

Kapoune Nantes les vêtements enfants non genrés, mixtes, minimalistes

La marque française Kapoune fabrique ses vêtements en France en coton bio. Tous les vêtements sont pensés pour le confort des enfants. La marque propose des modèles simples et facile à porter. Elle a fait de ce minimalisme sa signature.
Les vêtements mixtes et unisexes Kapoune sont à la fois sans chichi mais avec un style épuré, doux et original.
Le + : la capacité de cette marque à renouveler les codes du vêtement enfants. En proposant des tons doux, des motifs plus graphiques qu’ « animaliers », Kapoune propose un vrai renouveau dans le style enfant.

Perpette : les vêtements enfants unisexe neufs ou de seconde main

salopette jaune enfant unisexe perpette
Salopette Perpette

Perpette, c’est une marque pour enfant colorée, joyeuse, en coton bio et fabriquée au Portugal. Sa spécificité : une fois les vêtements trop petits, ils peuvent être renvoyés à la marque en échange d’un bon de réduction. La marque remettra ces propres vêtements de seconde main en vente à prix réduits pour d’autres enfants. Perpette, réinvente ainsi la mode circulaire en proposant le choix du neuf et de la seconde main. Ainsi, Perpette met toute son attention à concevoir des vêtements robustes, solides qui durent dans le temps.

Mimookids, des vêtements mixtes conçus pour favoriser l’autonomie des enfants

Mimookids, les vêtements enfants mixtes conçus pour favoriser l'autonomie des enfants
Vêtements Mimookids

Cette marque espagnole conçoit des vêtements unisexes, stylés et surtout conçu par faciliter l’apprentissage de l’autonomie. Mimookids s’inspire de la méthode Montessori pour concevoir des vêtements adaptés à l’âge des enfants pour qu’ils puissent s’habiller seul. Ainsi, une attention toute particulière est donnée aux fermetures par exemple. Le style est toujours coordonné avec la capacité d’autonomie de l’enfant. La fermeture est adaptée à la motricité de l’enfant. En fonction de son âge, le vêtement aura des boutons ou du velcro. Ces fermetures, pensées pour les enfants, leur permettent de s’habiller seul.
Le + : un vêtement conçu comme une solution pour faciliter l’autonomie des enfants. Un côté pratique sans compromis sur le style avec des vêtements qualitatif, jolis, confortables et toujours unisexe.

La mode enfant évolue, de nombreuses marques se créent pour proposer une mode affranchie des genres . Toutes ces alternatives sont disponibles dans la boutique éco-responsable dédié à l’enfance Emeu au 156 avenue Ledru Rollin à Paris.

Nina Helleboid - Rédactrice Mode